Vous êtes ici : Accueil > Vie de la ville > Mission santé

Une mission Santé à Bourges

Pascal BLANC, Maire de Bourges, a mis en place depuis octobre dernier une mission Santé au sein de la Ville de Bourges. Une décision prise afin d’avoir une photographie précise de la population médicale du territoire d’une part, et d’autre part de prendre les mesures nécessaires pour procurer aux Berruyers une offre de soins de proximité et de qualité.

Un état des lieux

Fortement impactées par la faible densité médicale et l’importante concurrence entre les territoires pour accueillir de nouveaux médecins, la Ville de Bourges et son agglomération se veulent initiatrices, facilitatrices et actrices de projets santé.

15 médecins à l'horizon de 18 mois

Face à cette évolution et pour proposer une réponse idoine aux attentes des professionnels de santé, la Ville de Bourges est en mesure de proposer 3 nouveaux projets qui vont successivement accueillir dans un premier temps une quinzaine de médecins à horizon d’environ 18 mois.

Ces 3 lieux offrent la possibilité d’exercice médical groupé avec un fonctionnement différent :

  • Le centre de santé des Gibjoncs porté par la Ville via le Centre Communal d’Action Social (CCAS). Des travaux seront réalisés à compter de septembre 2019 pour une livraison avant la fin de l’année. Cette transformation du centre de soins infirmiers en centre de santé accueillant des médecins généralistes, est la première étape d’un projet de Centre de Santé multi partenarial qui verra le jour dans le cadre du Nouveau Programme de Rénovation Urbaine de Bourges et qui sera livrée en 2024.
  • La Maison de santé pluridisciplinaire : projet Bourges-Prado porté par la Ville qui abritera, en plus des paramédicaux, principalement des médecins généralistes et sera situé dans le quartier du Prado. Il sera porté par la Ville de Bourges dans le cadre des conventions Etat-Région. L’objectif est d’ouvrir ce lieu d’exercice médical d’ici 18 mois.
  • Un pôle santé adossé à une résidence santé, projet privé : un espace de 300m2, adossé à un projet de maison des séniors, regroupera des médecins et paramédicaux.

Un dispositif d’aide à l’installation

Un dispositif d’aide à l’installation Parallèlement à ces 3 nouveaux lieux d’exercice de la médecine, la Ville réfléchie a un nouveau dispositif d’aide à l’installation pour pallier au fait que Bourges ne fait pas partie du dispositif gouvernemental d’aide à l’installation pris en charge par la CPAM.
Ce dispositif Ville de Bourges s’adresserait aux jeunes médecins visant une première installation. Les modalités et le montant de cette aide sont en cours d’élaboration.